Le SaiHyou ji est un temple assez select s'il en est. Il est en effet nécessaire de réserver à l'avance et uniquement par COURRIER, le téléphone ou autre internet ne l'ayant pas encore touché, avant de se présenter à l'horaire de l'unique visite de la journée.

Il faudra ensuite attendre en Seiza (la position traditionnelle japonaise où l'on est à genoux, les fesses sur les talons) face à une petite table. Les initiés pourront chanter la prière qui débutera la cérémonie, un chant particulièrement rythmé par des percussions. Il faudra ensuite rédiger un souhait sur une planche de bois avant de le remettre et de commencer la visite.

Très honnêtement, ça vallait le coup; Je déteste par ailleurs mes piètres talents de photographe qui n'ont pas rendu au jardin sa juste valeur. N'hésitez surtout pas à chercher d'autres précieux clichés sur le net.

IMGP2183

IMGP2185

Si il est surnommé temple des mousses c'est qu'il est réputé pour abriter un nombre incalculable d'espèces de ce petit végétal. De fait, les pelouses, rochers et souches en étaient recouverts. D'ailleurs la pelouse n'en était donc pas une.

IMGP2188

IMGP2189

IMGP2192

IMGP2194

IMGP2198

IMGP2199

IMGP2204

IMGP2205

IMGP2207

IMGP2210

IMGP2212

Ici on ballaie les aiguilles de pin également.

IMGP2213

IMGP2214

IMGP2215

IMGP2218

IMGP2220

IMGP2221

IMGP2222

IMGP2223

IMGP2224

IMGP2226

IMGP2227

IMGP2228

IMGP2229

IMGP2231

IMGP2233

IMGP2237

IMGP2249

IMGP2250

IMGP2251

Absolument rien à voir, je l'ai collé parce que c'est mignon tout plein et que c'était dans un supermarché juste à coté du temple.