Je reviens un instant sur le billet que j'avais produit, nommé "La paix comme crédo", insistant sur le sentiment général de paix que l'on ressent au Japon et qui vient tout simplement des gens, des sons, des bruitages, des plantes laissées au bord de la route, de la manière de se parler, ... qui vous font tout simplement sentir plus serein que dans beaucoup de coins du monde.

Non content de persister, je signe. Mais aujourd'hui, je signe en Kanji.

 

En effet, dans mon apprentissage, continu et ma foi davantage efficace chaque jour, de la langue locale, je suis tombé sur une perle. Je kiff, j'aime, je suis du XXIe siècle alors je lève mon pouce blanc et bleu. Bref, j'adhère.

Mais où se trouve donc cette affaire?!? Haha, je vous sens encore plus fébrile d'autant plus que lorsque j'écris c'est le matin en France (désolé pour tout potentiel autre lecteur mais mon public étant particulièrement français je fais des généralités faciles. Si toi tu es du Nicaragua, je t'aime tout de même) et que français du matin croissants en scooter! Merde, le scoop est déjà passé. Pardon. Je m'égare...

Bref.

En japonais, un des moyens d'écrire, et de dire, "à la manière japonaise" est 和風 , prononcé wafuu. C'est tout simplement l'addition de wa, 和, la paix, et fuu風, qui parfois signifie "à la manière", ou "way" comme disent les perfides albionais. Si vous raisonnez donc comme il se doit, cette "manière japonaise" est donc la manière de la paix.

L'utilisation de "Wa" pour référer au Japon vient du nom d'anciennes tribus ou congrégats culturels vivants au Japon au début de notre ère. Le Kanji pour y référer est différent, il s'agit de 倭, mais la prononciation est la même.

Et ça, c'est graou!